2 failles de sécurité critique découverte sur Google Chrome

Actualités

2 failles de sécurité critique découverte sur Google Chrome

Google vient d’identifier deux failles de sécurité critiques dans Chrome sur Windows, Mac, et Linux. Ces deux brèches sont activement exploitées par des pirates pour prendre le contrôle d’ordinateurs. Google recommande donc aux utilisateurs d’installer d’urgence la dernière mise à jour du navigateur web afin de se protéger.

Google vient de révéler l’existence de deux failles de sécurité de type 0-day au sein de Chrome sur son site web officiel. Récemment identifiées par deux chercheurs en cybersécurité de Kaspersky, les failles permettent à un attaquant de s’octroyer facilement des privilèges administrateur sur un PC à distance. Selon Google, un pirate pourrait prendre le contrôle de votre ordinateur, et exécuter du code malveillant à votre insu, simplement en vous relayant sur une page web piégée. Visiblement, des hackers utilisent actuellement cette technique pour infiltrer des PC.

Sans surprise, Google n’a pas divulgué trop d’informations techniques sur ces deux brèches tant que les utilisateurs sont toujours en danger. « L’accès aux détails des failles est restreint jusqu’à ce qu’une majorité d’utilisateurs ait pu installer la mise à jour avec correctif » souligne Google dans son rapport.

Google n’a donc pas tardé à déployer un correctif pour combler les deux failles. La firme de Mountain View presse les internautes à installer la mise à jour 78.0.3904.87 de Chrome dès que possible sur Linux, Mac et Windows.

On vous conseille de programmer les mises à jour automatiques en vous rendant dans « A propos de Google Chrome » et de cocher « Mettre à jour Chrome automatiquement pour tous les utilisateurs ». Pour rappel, c’est déjà la troisième fois en quelques mois que Google lance une mise à jour d’urgence sur Chrome.

 

Source Google : https://chromereleases.googleblog.com/2019/03/stable-channel-update-for-desktop.html

Source texte : phonandroid.com

Suivez-nous

Un besoin digital ?

Appelez-nous au

ou contactez-nous